Motion de soutien à l'Association des Maires de France

Publié le par Craponne à Venir

Motion de soutien à l'Association des Maires de France

Pourquoi les élus de Craponne à Venir n’ont pas voté la motion de soutien à l’Association des Maires de France, contre la réduction des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales.

Intervention de Françoise PELORCE lors du Conseil Municipal du 29 septembre 2015

Oui, nous regrettons et nous avons toujours regretté les diminutions des ressources locales qui pénalisent toutes les collectivités territoriales, acteurs économiques majeurs qui ont permis d’adoucir les effets de la crise.

Oui, nous avons toujours dénoncé les dangers de la baisse des aides de l’Etat, qui, malheureusement, ne sont pas nouvelles. Et, Monsieur François Baroin, alors Ministre du Budget (2011-2012), n’a-t-il pas été l’un des fervents initiateurs de la politique de rigueur imposée aux collectivités de 2011 à 2013 dans le cadre de la loi de programmation des finances 2011-2013 pour réduire le déficit de l’Etat. N’a-t-il pas posé les premières pierres du système global de péréquation* entre les collectivités après la réforme de la taxe professionnelle qu’il a portée ?

Alors, comment prôner d’un côté la réduction des déficits, la baisse des impôts et le maintien des budgets des collectivités territoriales ?

Quelles sont les propositions de l’AMF pour gérer ces prises de position paradoxales ? Il faut, il faut…oui, mais comment ?

Aussi, 3 élus de Craponne à Venir s’abstiendront et une élue (V. Hartmann) votera contre car si le vœu est louable, l’argumentaire ne nous convainc pas.

* La péréquation est un mécanisme de redistribution des ressources financières qui vise à réduire les écarts de richesse, et donc les inégalités, entre les différentes collectivités territoriales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article