Souriez, vous êtes vigilés !

Publié le par Craponne à Venir

Souriez, vous êtes vigilés !

Intervention de notre élu Ahmed Khaladi lors du Conseil Municipal du 8 juillet 2016 concernant la "participation citoyenne"

Monsieur le Maire,

Tout d’abord, nous nous étonnons que vous nous invitiez à vous autoriser à signer un protocole que vous avez pris la liberté de signer ce matin avant la consultation du conseil municipal. Quelques soient les raisons qui vous ont conduit à le faire, probablement de bonnes raisons, c’est pour le moins un manque de respect pour cette instance.

Revenons à la « Participation citoyenne » qui n’est rien d’autre que le dispositif « voisins vigilants » qui a connu plusieurs dérives par le passé, et qui nous est revendu avec cette nouvelle appellation.

Ce dispositif, calqué sur le «Neighborhood Watch» est importé des États-Unis et de Grande-Bretagne. Il est reconnaissable à son fameux œil affiché sur les panneaux à l’entrée de certains quartiers. Panneaux onéreux censés effrayer les cambrioleurs mais dont l’efficacité n’a jamais été prouvée.

Ce dispositif, instauré par la circulaire du 22 juin 2011 de Claude Guéant, ministre de l’Intérieur sous la Présidence Sarkozy (qui a supprimé plusieurs milliers de postes au sein des forces de sécurité), fait appel aux citoyens volontaires et bénévoles pour assurer un rôle de vigilance et de fait de maintien de l’ordre.

Malgré les précautions et les réserves émises dans le protocole qui nous est présenté, nous estimons qu’en aucun cas, des habitants sans sélection, sans formation ni travail de réflexion et déontologique, n’ont à se substituer aux forces de l’ordre. C’est un nouveau pas dans la société de suspicion où chacun voit en l’autre un délinquant ou un criminel potentiel, comme l’ont d’ailleurs montré certains propos racistes et xénophobes exprimés sans aucune retenue lors de la première réunion publique d’information en présence des représentants de la gendarmerie et de la Mairie.

Notre groupe, très attaché au maintien de la sûreté républicaine considère que garantir la sécurité des personnes et des biens est une mission de l’État. Déléguer ce rôle aux citoyens n’est qu’une supercherie destinée à dissimuler ses carences et son désengagement dans son rôle régalien de sécurité publique.

Notre rôle d’élus est d’alerter les citoyens mais aussi « les pouvoirs publics » des dérives et des tentations d'autodéfense qui pourraient être alimentés par l’instrumentalisation du sentiment d’insécurité qui profite à certains groupuscules qui surfent déjà sur cette vague.

Pour toutes ces raisons nous votons contre ce dispositif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article