Des nouvelles du Conseil

Publié le par Craponne à Venir

Voici les interventions des élus Craponne à Venir lors du Conseil Municipal du 7 février 2017.

La première concerne le compte administratif 2017 et la seconde, à la suite, concerne le budget primitif 2017, bonne lecture.

COMPTE ADMINISTRATIF 2016
Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Adjoints et Conseillers Municipaux, chers Collègues.

Tout d’abord, nous tenons à remercier Madame l’Adjointe aux Finances pour sa présentation du compte administratif 2016 lors de la commission finances ainsi que le personnel du service finances pour son travail de préparation.

Monsieur le Maire, vous avez présenté le compte administratif 2016 en le comparant au compte administratif 2015. Or, pour savoir si nous avons atteint les objectifs définis lors du budget primitif 2016, nous aurions dû comparer les chiffres du CA 2016 à ceux du budget primitif 2016. C’est ce que nous allons faire.

Si nous notons une diminution des écarts entre les dépenses et les recettes de fonctionnement du CA 2016 par rapport à celles du budget primitif 2016 , nous constatons un écart encore fort entre le prévisionnel et le réalisé, soit moins15 % pour les dépenses de fonctionnement et plus de 13 % pour les recettes de fonctionnement, des différences encore lourdes pour une gestion optimisée du budget de notre commune.

De plus, l’excédent de l’exercice s’élève à 2 570 640 € soit près de 25 % du budget de fonctionnement ce qui nous semble excessif compte-tenu des besoins et des attentes non pourvues des craponnoises et craponnois.

Aussi, nous nous abstiendrons.

 

BUDGET PRIMITIF 2017

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Adjoints et Conseillers Municipaux, chers Collègues.

Tout d’abord, nous remercions Elisabeth Pigat, et le personnel du service finances pour la préparation de ce budget primitif et pour les explications données.
Monsieur le Maire, si ce Budget Primitif comporte de bonnes choses, globalement, il nous inquiète et nous déçoit.

Nous allons commencer par une approche positive.

L’approche positive est principalement liée au budget investissements. Oui, vous tenez votre programme. Oui, votre priorité est dirigée vers les écoles et nous nous en réjouissons. Oui, la salle Olympie va enfin disposer d’un vestiaire et de salles sportives supplémentaires, oui à la poursuite de la mise en accessibilité des bâtiments publics. Oui aussi au développement des outils numériques dans les écoles, à la mairie et encore oui au budget prévu pour les temps d'activités périscolaires qui en fait la réussite et puis oui, aussi à l’emprunt à taux 0%.

Alors, vous allez me dire, pourquoi ce budget nous inquiète-t-il ?

Tout simplement parce que, les économies au forceps imposées à la commune depuis le début du mandat altèrent, quoique qu’on en dise, la qualité de vie dans notre commune… Et cela commence à être ressenti et exprimé par les craponnois …

Et, pour 2017, il est encore prévu une baisse des dépenses de 3,3% qui permettrait de prévoir un excédent budgétaire de près de 2 millions d’euros pour 2017 avec de fortes chances de dépassement.

Nous comprenons que l’autofinancement permet de réaliser des investissements et de préparer l’avenir mais il ne doit pas se faire au détriment de la qualité des services.

Fort de ces informations, nous comprenons  pourquoi vous mettez en avant, pour la seconde année consécutive, cette note de 20/20 attribuées par l’Association des Contribuables Associés. Cette note, signifie chers collègues, non pas que notre commune bénéficie d’une gestion exemplaire mais qu’elle fait partie, pour 2014 et 2015, des 5% des communes les plus économes de France.

Mais, il est clair que lorsque la population augmente, lorsque les équipements communaux augmentent, alors les dépenses augmentent aussi, c’est mathématique…

Alors aujourd’hui, nous sommes inquiets pour l’avenir de notre commune. Comme indiqué lors du débat d'orientation budgétaire, nous commençons à rencontrer des difficultés dans la continuité d’un service public de qualité. Réduction sensible en termes de personnels, par exemple, dans les écoles, réduction pour l’entretien courant des locaux municipaux…

Autre sujet d’inquiétude dont nous vous avions déjà fait part, la montée des actes d’incivilités et des actes de délinquance dans notre cité, assortis de propos alarmistes qui font le lit de l’extrême droite et vous le savez bien, Monsieur le Maire, nous avons déjà évoqué ces problèmes ensemble. Lors du débat d'orientation budgétaire, nous vous avions déjà fait part de nos craintes et de l’urgence à mettre en place une structure de prévention de la délinquance.  Car la délinquance, Monsieur le Maire, commence à l’école primaire et autour de cette table, nous le savons bien (actes d’incivilités dans les classes, au restaurant scolaire, dans les cours de récréation). Aucun budget n’est prévu au budget primitif 2017. Nous savons tous qu’axer uniquement nos efforts sur la répression n’est pas une position satisfaisante. C’est en prison que l’on apprend à devenir grand délinquant ou terroriste…alors si nous pouvions éviter quelques dérapages…cela ferait de réelles économies pour l’avenir.

Concernant les investissements, nous avons regretté, lors du débat d'orientation budgétaire, qu’aucun aménagement ne soit prévu pour l’intérieur de l’école P. Soupault. Quel dommage… !!! A force de dire, le sol de la salle d’évolution de l’école élémentaire devrait être changé et ce n’est pas un luxe, il est tout simplement devenu dangereux !!!

Et toujours rien pour l’école de musique, j’ai proposé lors de la commission finances, que l’étude de faisabilité concernant les écoles (extension ou construction) soit élargie à l’école de musique qui entre aujourd’hui dans le champ scolaire du fait de son implantation dans les locaux de l’école P. Soupault. Y-a-t-il une extension de budget pour cette étude ? Il ne me semble pas…pourtant, là encore, c’est l’attractivité, le dynamisme  et le rayonnement de Craponne qui sont en jeu.  

Ces propos nous les avons déjà tenus lors du débat d’orientation budgétaire.
    
Monsieur le Maire, vous comprendrez notre déception. Nous n’hésitons pas à partager nos propositions, nos avis pour faire progresser « notre commune » et préserver un certain équilibre entre ville et campagne, ce qui n’est pas facile aujourd’hui compte tenu de l’évolution rapide de Craponne.
Aucune de nos propositions n’ont été annexées au budget 2017 et pourtant ce sont des propositions réfléchies, responsables, pertinentes et utiles pour l’avenir de notre commune.
Alors, Monsieur le Maire, nous nous abstiendrons pour le vote de ce budget primitif 2017.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article