Plan de Déplacements Urbains

Publié le par Craponne à Venir

Le SYTRAL révise actuellement le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de l'agglomération lyonnaise. Le PDU fixe les orientations de la politique des déplacements de personnes et de marchandises sur le territoire de l'agglomération à horizon 2030.

En l’absence d’une concertation préalable à l’approbation du projet de PDU à horizon 2030, les élus de Craponne à Venir ont saisi le Maire afin qu’il organise, au minimum, une commission générale en présence de responsables du SYTRAL. Cette commission a eu lieu 1 H 30 avant le début du Conseil Municipal du 21 mars 2017. Elle a permis aux élu-e-s de clarifier un certain nombre de points concernant les déplacements au sein de notre commune.

Les élus de CàV ont donné un avis favorable compte-tenu des objectifs globaux pour l’amélioration des déplacements sur l’ensemble de la Métropole (réduction de l’utilisation de la voiture et développement des transports en commun) mais ont émis des réserves fortes concernant notre commune.

OBJECTIFS DU PDU POUR LA METROPOLE

A la lecture du PDU, l’ouest Lyonnais apparaît comme le parent pauvre de la Métropople.  Les cartes présentant les offres d’évolution du SYTRAL restent pratiquement vides, en termes de transport en commun, en termes de pistes cyclables, de cheminements piétonniers.

Concernant les objectifs 2030 fixés par le Sytral, ils sont ambitieux et cohérents avec les aspirations sociétales : moins de pollution, plus de TC etc… mais comment les atteindre, en particulier sur notre secteur lorsque Craponne n’est vraiment pas une priorité pour le Sytral : notre commune est seulement cité deux fois dans les 248 pages du projet PDU.

  • Pour la marche : objectif Métropole 34 % à 2030, nous en sommes à 22 % et aucune évolution n’a été notée entre 2006 et 2015.
  • Pour le vélo : objectif Métropole 2 % à 2030, aujourd’hui nous en sommes à 1% sans évolution entre 2006 et 2015.
  • Pour les transports en commun, objectif Métropole 19 % à 2030, aujourd’hui 11 % avec une évolution de 3 points entre 2006 (8 %) et 2015 (11 %).  Seulement le 3° mode de déplacement sur notre commune
  • Pour la voiture et les deux roues motorisées : objectif Métropole 35 % à 2030 alors que notre secteur Notre secteur fait parti des secteurs de la Métropole les plus utilisateurs de la voiture (64 %) et dont le pourcentage ne faiblit pas de manière significative (seulement – 4 points en 10 ans)

Enfin, l’anneau des sciences avec l’agrafe d’Alaï va forcément impacter les voiries de notre commune. Comment désengorger Craponne et comment relier l’Anneau des Sciences ? Rien n’est prévu en termes d’amélioration de voiries et de transports en commun dans la révision du PDU.

REACTIONS DES ELUS CRAPONNE A VENIR EN COMMISSION GENERALE ET CONSEIL MUNICIPAL

Les élus de CàV soulignent que le seul levier que l’on pourrait utiliser pour diminuer la circulation et donc la pollution sur l’ouest lyonnais serait d’augmenter les transports en commun. Nous notons aussi que l’évolution est déjà sensible sur la ville Centre (Lyon), et que lorsque les moyens mis en place sont au service des objectifs, ceux-ci, même s’ils sont ambitieux deviennent accessibles.

Compte tenu de ce constat et sachant que le PDU fixe les orientations de la politique des déplacements de l’agglomération à échéance 2030 (avec une étape à 2022), nous émettons d’importantes réserves sur le PDU tel que présenté.

Afin de nous rapprocher des objectifs ambitieux fixés par le SYTRAL en termes de déplacements, nous attendons du SYTRAL :

  • La création d’un nombre de places en parc relais suffisamment important pour répondre à la demande de Craponne et des communes situées à l’ouest de notre commune, en complément des 70 places prévues à Grézieu la Varenne
  • L’augmentation des fréquences des bus C24 et C24E ce qui permettrait, entre autres, d’optimiser le site propre LEOL, un important investissement réalisé récemment et insuffisamment utilisé. Ceci contribuerait à augmenter la qualité du service afin que le bus devienne un moyen de transport compétitif par rapport à la voiture, ce qui est loin d’être le cas actuellement.
  • La création d’un réseau de pistes cyclables sécurisées permettant de relier aisément et en toute sécurité les points stratégiques de la commune et les communes avoisinantes notamment Saint Genis-les-Ollières, Grézieu-la-Varenne et Francheville.

A noter qu’aujourd’hui, les scolaires sont dans l’impossibilité d’utiliser les pistes cyclables pour se rendre à l’école ou au collège compte tenu des risques encourus.

  • La création de parcs à vélos sécurisés sur les lignes de bus C24 et C24E en élargissant l’offre de stationnement à proximité des commerces.
  • La création d’un véritable maillage de chemins piétonniers afin de relier les quartiers de Craponne au centre de la commune et permettant de rejoindre les communes proches.
  • Une étude concernant l’impact de l’ouverture de l’Anneau des Sciences (pour rappel cette demande avait déjà été formulée lors d’un vœu approuvé à l’unanimité par le Conseil Municipal en 2013)

Ces réserves reprises par l’ensemble des membres du Conseil Municipal ont été transmises au SYTRAL pour études de ces propositions. En espérant qu’elles aboutiront.

Nous vous informerons également des dates de l’enquête publique afin que vous puissiez émettre vos avis et suggestions concernant le projet de PDU présenté.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article