Anciens locaux de la police municipale

Publié le par Craponne à Venir

VENTE DE L’ANCIEN LOCAL DE LA POLICE MUNICIPALE : POURQUOI LES ELU-E-S DE CRAPONNE A VENIR ONT VOTE CONTRE.

Juste avant la séance du Conseil Municipal, nos élu-e-s découvrent qu’une délibération concernant la vente de l’ancien local de la police municipale situé sur la place Charles de Gaulle dans l’immeuble face à la mairie sera soumise au vote.

Ils apprennent que la commune de Craponne a reçu en date du 07/08/2018, une offre d’achat de l’ancien local de la Police Municipale (135 m2 + jardin de 157 m2) de messieurs LIEUTIER-DUCOURAU et PERROT (SCI), les trois pharmaciens associés de la Pharmacie du Village. L’estimation des domaines est de 275.000 €.

Le projet de la SCI LIEUTIER-DUCOURAU et PERROT consiste en la création d’un cabinet médical et la conservation d’une partie destinée à l’usage de la pharmacie.

Les élus de Craponne à Venir, estimant que cette vente est injustifiée et inopportune, sont intervenus en conseil municipal pour expliquer leur opposition mais surtout pour émettre des propositions constructives permettant d’utiliser de manière rationnelle cet espace. 

Françoise Pelorce explique que son groupe trouve dommage de se dessaisir de ce local particulièrement bien situé, juste en face de la mairie. En effet, il est possible d’imaginer que cet espace, s’il est conservé par la mairie, pourra être utilisé à bon escient pour la réalisation de divers projets.

  • Répondre à des besoins de la commune. Par exemple, abriter un service de la commune comme cela fut le cas pour la crèche familiale et la police municipale. Compte-tenu de l’augmentation de la population, les effectifs de la mairie sont susceptibles d’augmenter et ce local pourrait être le bienvenu.
  • Louer cet espace, à un tarif concurrentiel, à de jeunes médecins leur permettant ainsi de s’installer sur notre commune. Madame BRETONES précise que la commune est  légitime pour créer un cabinet médical dans ce local. Elle demande également si la SCI LIEUTIER-DUCOURAU et PERROT souhaite créer un cabinet médical classique ou dématérialisé (question sans réponse de la part de la majorité). Monsieur le Maire dit qu’il est difficile de trouver des médecins souhaitant s’implanter sur Craponne. Madame PELORCE rétorque que si la SCI LIEUTIER-DUCOURAU et PERROT réussit à transformer une partie de ce local en cabinet médical, la mairie devrait aussi réussir, à trouver des médecins intéressés par cette proposition communale.
  • Servir temporairement de salles de réunions aux associations, en cas de vacance. Certaines associations ne disposent pas de locaux dédiés et il est parfois délicat de trouver un local pour se réunir. En effet, il ne semble pas qu’il y ait pléthore de salles disponibles à Craponne d’autant plus que la salle J. Moulin a déjà été supprimée en tant que lieu de réunion et actuellement, cet espace est le bienvenu. Monsieur le Maire explique qu’il préfère relocaliser les salles près des équipements utilisés par les associations. Madame Pelorce souligne qu’il n’y a pas que la vie associative dans la commune et que d’autres projets peuvent aussi avoir besoin de locaux communaux, comme elle vient de l’exprimer. 

Enfin, elle ajoute que, compte-tenu de son emplacement, ce local ne perdra pas de valeur et il sera toujours possible de trouver un acquéreur si la commune a un besoin pressant d’argent pour financer un projet, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui puisque le montant de cette vente soit 275 000 € n’est affectée à aucun projet (dixit Monsieur le Maire).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article