Habiller Paul en déshabillant Pierre

Publié le par Craponne à Venir

Le volet Éducation nationale du budget 2019 de l'Etat, discuté en plénière à l’Assemblée nationale, mardi 13 novembre 2018, prévoit de supprimer 2 650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé, 400 dans l’administration avec, en contrepartie la création de 1 800 postes pour les écoles primaires, en vertu de "la priorité au primaire" voulue par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

Mais, le solde n'y est pas puisque au total ce sont pas moins de 3600 postes qui seraient supprimés dans le secondaire pour seulement 1800 postes créés dans le primaire, il manque donc à l'appel 1800 postes.

Ce n'est pas en réduisant les postes de pédagogues que la France endiguera les résultats alarmants obtenus par les élèves français aux tests internationaux.

Au classement PISA, la France est positionnée au 26° rang international pour les sciences, au 20° rang pour les Mathématiques et au 33° rang pour la lecture.

Un état qui néglige l'éducation de ses enfants est un Etat en régression...!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article