L'équipe 'Craponne à venir'

Publié le par Françoise Pelorce

AFFICHE1web.jpg

Françoise PELORCE
59 ans Psychologue Consultante en organisation
(élue de 89 à 95)
 
Marc CHAZE
62 ans Urbaniste équipement du territoire
 
Luce BOUTERIGE-BRIVADY
40 ans Formatrice en Communication
 
Henri ROBERT
71 ans Professeur d’Histoire 
(élu sortant)
 
Véronique INDELICATO
47 ans Assistante Maternelle 
(élue sortante)
 
Dominique MAZZOCUT
52 ans Ingénieur CNRS
 
Dominique BRULE
53 ans Infirmière, mère d'accueil Mécénat chirurgie cardiaque 
(élue de 95 à 2001)
 
Emmanuel BOISSIEU
39 ans Professeur de Philosophie
 
Valérie CARTILLIER
43 ans Chef de Projet Informatique
 
Maurice BRESSAUD
68ans Directeur Départemental PJJ 
(élu à St G les O)
 
Annie PAUCOD
60 ans Enseignante Vice Présidente du CSC
 
Michel FRENEAT
59 ans Boucher Grande distribution. Conseiller Prudhommal 
(élu sortant)
 
Amandine MONARDO
21ans Etudiante
 
Thierry GELIN
43 ans Ingénieur
 
Maryse VESCO
56ans assistante pédagogique
 
Rémi LEPARGNEUR
27 ans Entrepreneur Energie solaire
 
Martine SAMUEL
50 ans Conseillère Pédagogique
 
Guy CAVAGNA
56 ans technicien de banque
 
Delphina VIVERT-FERNANDEZ
43ans Assistante Trilingue
 
Jean-François MORENO
56 ans Adjoint Technique Principal (G.L)
 
Claire BOISSIEU
43ans Professeur d’Histoire
 
Christian CHAPUT
52 ans Professeur des Ecoles
 
Gaële PANABIERE
35 ans Docteur en Sociologie
 
Jean TEYSSIER
53 ans employé de Presse
 
Catherine FAU
39ans Médecin Pédiatre
 
Julien JOURNET
26 ans Ingénieur Pilote de Ligne
 
Caroline MORENO
39 ans Professeur de Maths
 
Florian MAZZOCUT
22ans Etudiant
 
Geneviève AIVAZIAN
63 ans employée cabinet d’architecte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc Liaudon 09/02/2008 23:44

Bonjour,Pourquoi ne pas mettre une photo de votre équipe un peu plus grande où l'on puisse reconnaître les visages des co-listiers: je pense que votre blog y gagnerait en visibilité et en attrait.J'étais avec ma femme à la réunion du 7 février. J'ai un peu regretté que René Lambert vous vole la vedette à certains moments, mais c'est un homme qui sait et aime parler, on ne le refera pas.Bon courage et bonne chance pour ces élections.

Françoise Pelorce 10/02/2008 12:34

Je vous remercie pour votre commentaire et vos encouragements. Il est vrai que la technologie du Web (temps de réponse) rend difficile la publication de photos détaillées, mais il me paraissait important de donner l'image de l'équipe rassemblée. Ultérieurement, je pourrais éventuellement publier la photo de chacun des candidats ... mais c'est différent .Concernant votre deuxième remarque, je dois dire que de façon générale, je recherche plus l'efficacité que la mise en valeur personnelle. René Lambert, en répondant aux questions qui lui étaient directement posées, a illustré et crédibilisé par son expérience et son témoignage  les éléments que j'avais exposés dans mon intervention. 

N O 08/02/2008 14:17

Mesdames et Messieurs C’est avec un certain plaisir que j’ai découvert dans ma boite aux lettres une liste d’opposition à la liste du maire Alain GallianoBien que n’étant pas de votre famille politique je constate que la construction de votre équipe a fait l’objet d’une évidente volonté de s’entourer de personnes somme toutes compétentes mais aussi d’un bel équilibre représentatif de l’éventail sociaux professionnels CraponnoisJ’espère mais surtout je souhaite que votre équipe soit aussi performante  et professionnelle que le laisse présager sa compositionFatigué par 19 ans de gestion aléatoire, conséquence directe de l’absence du Maire qui travaille à l’étranger, et qui nous honore uniquement de sa présence  le Week-end. Est-t il vrai que le salaire du maire est trois fois supérieures à celui de ses adjoints ? Henriette qui assure son intérim doit se sentir bien laissée. C’est un manque de respect vis-à-vis de ses colistiers mais plus encore un manque de respect à son électorat et à tous les Craponnois Son manque de courage politique  a conduit insidieusement notre commune à perdre son âme. Un  programme Urbanistique sauvage et non maitrisé, tronqué de toutes infrastructures nécessaires à la vie de tous les jours et mis en application par le Grand Lyon en l’absence de notre représentant (Le Maire lui-même) nous amène à une situation catastrophique. Il faudra plusieurs mandats pour absorber les manquements qui auraient du se mettre en place en parallèle et qui découragent les jeunes ménages à s’installer (ex : garde des enfants)La non programmation ou mise en place de réserves foncières pour permettre la construction ou l’aménagements de locaux d’espaces Naturels ou sportifs correspondant à la population actuelle et, plus grave encore la non ’anticipation de l’évolution démographique de notre ville est un constat désespérantLes Infrastructures routières qui traversent Craponne saturées aujourd’hui, seront  demain submergées par le flot des villes environnantes en transfertLe plan de circulation de 2004 qui a accouché d’une souris devra faire l’objet de courage politique et non de clientéliste afin que la D 489 redevienne une voie de vie en lieu et place de cette tranchée torrentielle infranchissables à certaines heuresNos Enfants et petits enfants qui ont grandi à Craponne ont été obligé de s’expatrier parce que les loyers proposées leurs sont inaccessibles .Il faut un certain culot pour chanter haut et fort qu’ils ont construits des loyers à tarifs modérés, comme les personnes âgées ou les personnes seules qui n’ont d’autre choix que l’expatriation avec toutes  les conséquences que ce déracinement induitOu est passé notre cadre qui faisait tout le charme de notre ville et de notre vie, l’explosion de la construction aurait du s’accompagner lors de la signature par le maire des permis de construire de réserve mais surtout de contrainte et d’obligation protégeant notre patrimoine naturelPeut- on parler de la culture ? En ce qui me concerne je constate qu’elle est du même niveau que l’agriculture CraponnoiseLes jeunes et les sportifs seraient t’ils les SDF de Craponne ? Faut t’il faire appel à l’abbé Pierre ou à Coluche pour leur donner des locaux digne de ce nom ?Les associations nombreuses et performantes en perpétuelles situations de quémander des locaux et des subventions pour insuffler une dynamique constructive et solidaire  pour compenser l’absence et la déficience communaleIl est urgent de sauvegarder une espèce en voie de disparition « le Craponnois Heureux » et en bonne santé quand il est encore tempsJe me permets de croire que vous serez dans le respect de tous et de toutes. L’équipe qui prendra à bras le corps la tache difficile et rendra tout le respect que l’on porte à cette ville ou l’on est née et que l’on aime et pour laquelle je fonde l’espoir que de nombreuses générations y retrouveront le plaisir de vivre Norbert O

Françoise Pelorce 08/02/2008 18:49

Merci pour votre commentaire. La plupart des points que vous évoquez ont été abordés lors de ma rénion publique du 7 Février, dont vous trouverez trés prochainement sur ce blog le texte de mon intervention.