Echos du conseil municipal du 20 mars 2009

Publié le par Françoise Pelorce

Ce conseil fut très animé autour de notre publication « Craponne à venir, une info d’avance » du mois de mars, en particulier il nous fut reproché le ton agressif et les mots blessants de  notre article « Commissions occultées »

Nous pensons intéressant de rapprocher l’article du « Craponne magazine de Décembre 2008, et l’article incriminé de Craponne à venir, et de vous laisser apprécier !!!


Article du Craponne magasine de Décembre 2008

Majorité municipale “Ensemble pour Craponne”

Etre un démocrate c’est a minima, nous semble-t-il, accepter le verdict des urnes à Craponne, comme

ailleurs. Or dans notre commune, l’opposition municipale socialiste n’admet pas le verdict des dernières élections

municipales et, comme vous avez pu le constater, continue la campagne électorale de mars dernier par

tracts distribués dans les boîtes aux lettres. Au lieu de se limiter à une opposition constructive par des propositions

concrètes, elle pratique la critique systématique et la polémique en se livrant à des attaques personnelles

contre M. le Maire quant à sa sensibilité politique et à son emploi du temps tout en déformant la vérité et la

volonté de la majorité municipale en ce qui concerne, par exemple, les logements sociaux, la future ligne de

bus en site propre, le développement durable, la culture, etc. Mais ce qui est plus grave, elle critique aussi l’action

de certains fonctionnaires de la Mairie ce qui est proprement inacceptable.

De plus, quand on a l’honneur d’être un élu municipal, on doit se préoccuper avant tout de l’intérêt général,

en trouvant le juste équilibre entre des intérêts particuliers, souvent contradictoires, dans un cadre

budgétaire contraignant, et non pas en se faisant uniquement le porte-parole de ses propres amis

politiques, ou alors il faut distinguer l’expression partisane par tracts de l’expression des élus d’opposition

au conseil municipal. Enfin, l’opposition trompe sciemment les Craponnoises et les Craponnois en attaquant la

municipalité sur des dossiers que nous soutenons mais dont le financement et la décision finale appartiennent

à la Courly (pour le tri sélectif individuel) et au Sytral (pour les transports en commun). Un comble ! En tous

cas, les élus “Ensemble pour Craponne” ne se laisseront pas détourner de la mission d’intérêt général qui leur a

été confiée par les Craponnoises et les Craponnois pour que Craponne progresse dans tous les domaines et

reste une commune où il fait bon vivre. Les élus responsables travaillent chaque jour aux côtés des services de

la mairie pour faire avancer Craponne vers son avenir  [.......]


Article de Craponne à venir de mars 2009


Commissions occultées

 

Depuis un an, les élus de l’opposition font des propositions dans les commissions municipales (enfin, celles qui se réunissent), proposent des idées. Contrairement à ce que prétend le Maire ici ou là, de nombreuses propositions sont faites, mais il ne le sait pas car il n’y est pas, il n’entend pas. « On lui cache tout, on ne lui dit rien. »


La Rédaction du journal laisse la parole aux 6 élus de l’opposition.

Chers citoyens, vous avez le droit de savoir. Nous travaillons et proposons. Exemple : lors d’un conseil municipal, nous avons posé la question du tri sélectif individuel. Le Maire explique alors qu’une injustice s’est à nouveau abattue sur Craponne puisque le Grand Lyon a décidé de repousser la mise  en place de ce service à Craponne au profit de Givors et de Grigny. Nous proposons alors de nous rendre au Grand Lyon avec l’adjoint en charge du tri sélectif, de faire signer une pétition, bref, de manifester la désapprobation de la quasi majorité du conseil. Proposition refusée: attendons et le problème finira par se résoudre un  jour …peut être !

Autre conseil municipal : Françoise Pelorce demande au Maire d’établir un plan de mandat : document clair informant les citoyens sur les réalisations prévues, avec les échéances et les coûts prévisionnels. Ce document est réalisé et publié par bon nombre de maires à la fois dans un souci d’information mais aussi d’organisation. A Craponne, inutile : tout est clair et transparent. Clair pour vous ?

Nous nous sommes insurgés également à plusieurs reprises sur le montant trop bas des subventions allouées aux associations, inchangées pour la plupart depuis plusieurs années (hors coût de l’inflation), alors que beaucoup ont augmenté le nombre de leurs adhérents ou leur volant d’activités. « Impossible,  les finances communales ne pourraient le supporter ». Ce sont pourtant les excédants du budget de fonctionnement non utilisés et remis chaque année dans la « pantoufle » municipale qui devraient en partie servir à cela !

 

Dans les commissions, nos propositions émergent également comme par exemple remercier, par une soirée spécifique annuelle, les bénévoles (ces personnes généreuses qui toute l’année font la circulation pour les manifestations diverses, qui «tiennent les barrières»). Riche idée, déclarent les élus de la majorité municipale de la commission.      Hélas!!!    Malgré l’économie réalisée le soir du 8 décembre 2008, - puisque le repas habituel n’a pas eu lieu – point de soirée de remerciements pour tous les bénévoles craponnois: cela reviendrait-il trop cher ? La commission « vie locale » attend avec impatience le jour où les barrières seront automatiques !

 

La proposition de faire des captages de sources ou des forages pour l’arrosage des espaces verts émise par l’un d’entre nous a séduit la commission « Cadre de vie ».Une étude devait être lancée : Il est vrai que l’année n’a pas été précisée…

Les chefs d’entreprises apprécieront peut-être les Thèm’pro, réunions d’information mises en place par la commission commerce, artisanat et industrie sur notre proposition. L’accueil a été positif lors des vœux du Maire aux entreprises. Espérons maintenant que la qualité de leur organisation en fera un succès !

Après un démarrage laborieux, la commission extra municipale accessibilité visant à améliorer le déplacement des personnes à mobilité réduite s’est réunie, à la demande expresse du Grand Lyon pour dresser l’état des lieux du niveau d’accessibilité de la voirie. Les membres de la Commission se sont beaucoup investis dans ce travail pour déterminer les améliorations à présenter au Grand Lyon.

Après une suspension inexplicable de 4 mois (la dernière réunion a eu lieu le 10 novembre), la commission doit se réunir courant mars…Il reste beaucoup de travail à réaliser au niveau local. Nous espérons que ce nouveau départ permettra à cette commission importante de faire des propositions qui seront entendues par la majorité municipale.

 

Au sein de la Commission Culture, nous agissons à deux niveaux :

- dans le cadre de la programmation pré-établie (Eole), nous avons proposé des spectacles « prise de risques » répondant à la diversité des publics de Craponne.

- dans celui d’un projet culturel global, nous souhaitons d’une part développer d’autres actions culturelles, comme des événements de référence (festivals) et d’autre part des animations locales récurrentes (spectacles, expositions, etc)

 

Dans la Commission Fleurissement, nous avons proposé dès avril 2008 que des critères de culture biologique, d’économie d’énergie et de développement durable soient définis et appliqués lors du Concours Annuel de Fleurissement. Trop tard pour 2008,  à suivre pour 2009.

 

Rappelons que nous avons insisté pour améliorer le dialogue et le travail concerté avec les Craponnois. Les commissions élargies ont été créées. Vous êtes nombreux à leur avoir montré votre intérêt. Nous ne garantissons pas la qualité de leur organisation et de leur suivi qui reste de la responsabilité des vice-présidents. Espérons que ces réunions auront lieu plus souvent que les commissions officielles.

 

Cette liste de propositions n’est pas exhaustive, et on voit bien ici que l’opposition a des idées fortes et crédibles. La preuve, elles sont quelquefois prises en compte! Nous souhaitons que ce soit plus souvent, et que la majorité ne décide qu’après étude ou réflexion de les rejeter…



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article