4L TROPHY : pourquoi n'avons nous pas approuvé la subvention?

Publié le par Craponne à Venir

4L Trophy

Le 4L Trophy est un raid étudiant qui se court exclusivement en 4L. Chaque année, ce rallye d’orientation rassemble, environ 1500 équipages dont l’objectif est de rallier Marrackech en 10 jours après un parcours de 6000 kms. En 2014, le coût moyen d’une telle aventure est estimé à  10 000 € environ par équipage dont 3200 € d’inscription. Compte tenu de l’investissement financier à engager, ce projet reste très sélectif et ne peut être envisagé que par des étudiants de familles relativement aisées.

De plus, ce rallye, comme tout bon rallye qui se respecte, se double d’un vernis  humanitaire : remise de fournitures scolaires et de dons à l’association « Enfants du désert ».

Il est clair que nous sommes entièrement favorables à l’octroi d’aides humanitaires aux ONG, mais pas dans ces conditions. En effet, nous soutiendrions, sans ambiguïté, un projet humanitaire porté par notre commune et comprenant un engagement durable auprès d’une ONG.

Déjà, en décembre 2008, deux étudiants avaient demandé une aide de 500€ à la municipalité pour subventionner leur participation au 4L Trophy. A cette époque, nous avions exprimé notre désaccord estimant que cette aide n’était pas justifiée compte tenu de la philosophie, de l’investissement nécessaire, de l’impact écologique et des enjeux de ce raid.

Aujourd’hui, nous n’avons pas changé de position. Nous considérons quecette subvention exceptionnelle n’est justifiée ni par un projet collectif, ni par un besoin d’aide financière palliant une difficulté majeure, ni par un besoin de type social. A notre sens, un tel projet n’a pas à être subventionné par le contribuable craponnois. Nous ne l’avons donc pas approuvé.

Toutefois, nos jeunes étudiantes dont une Craponnoise bénéficieront bien de leur aide de 400€, la majorité municipale ayant voté favorablement à l’unanimité.

Pour information, la somme totale versée aux familles en difficulté au titre des secours et aides d’urgence (retard de paiement de cantine, obsèques, classes de découverte etc…) par le Centre Communal d’Action Sociale (présidé par le Maire et sa Vice-Présidente P. Vallon, jusqu’en septembre 2013) n’a pas excédé 3500€ par an depuis le début du mandat. A méditer.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article