CONSEIL MUNICIPAL DU 30 JUIN 2011

Publié le par Craponne à Venir

PETITE ENFANCE : Délibération en trompe l’œil

Voici l'intervention de Françoise PELORCE:

 

 

Dans cette délibération, il y a deux choses importantes qui sont traitées en même temps.


La première, c’est l’extension de l’EAJE Bib et Bul (Equipement d’accueil des Jeunes Enfants) et la création du jardin d’enfants

 

La seconde est l’objet même de la délibération, c'est-à-dire l’autorisation de lancement d’une procédure de service public en affermage pour la gestion du pôle petite enfance.

 

En ce qui concerne le premier point, aucune réflexion n’a été conduite au sein des commissions (petite enfance et jeunesse / finances …). A notre connaissance et selon nos informations, même pas une information aux salariés des structures concernées.  

Depuis longtemps, nous souhaitions une augmentation des places en EAJE et cette annonce est un plus.

 

Pourtant, si nous examinons de manière plus approfondie la situation, nous devons modérer notre enthousiasme.

 

En effet, il est à craindre que, compte tenu du désengagement de l’état en ce qui concerne l’accueil des petits en classes maternelles, les familles vont se « rabattre » sur les équipements existants qui seront rapidement saturés.

 

Le Jardin d’Enfants a l’allure, même s’il n’en porte pas le nom d’un Jardin d’Eveil et, Monsieur le Maire avec honnêteté, ne m’a pas démenti lorsque nous avons abordé ce point lors du dernier Comité technique.  

 

Aujourd’hui, pratiquement aucun enfant au-dessus de 2 ans / 2 ans et demi ne fréquente un EAJE, la plupart d’entre eux étant intégrés dans les écoles   maternelles…gratuites…avec un encadrement d’enseignants formés à la pédagogie.

 

A ce jour, sur Craponne, environ 18 enfants de 2 ans (pour le public) dont les parents ont demandé une place en maternelle ne seront pas accueillis à la rentrée de septembre. Ils resteront probablement dans leur famille ou dans le même lieu d’accueil que l’an dernier, perturbant la rotation existant dans ces structures.  Le « Jardin d’enfants » n’est pas encore né mais il est à prévoir qu’il sera déjà largement saturé lors de son ouverture par ces enfants.

 

La commission aurait pu travailler sur ce point avec les familles, les enseignants, les responsables des structures d’accueil, pour évaluer les besoins quantitatifs mais aussi qualitatifs, pour trouver les meilleures solutions. Il n’en a rien été…comme d’habitude …

 

Rapidement, il faudra se pencher sur le problème des 2/3 ans qui ne sont déjà plus accueillis en classe maternelle.

 

En conclusion, si nous sommes satisfaits de l’augmentation des places d’accueil des petits, qui correspond à une de nos priorités, il ne faut pas oublier que nous allons perdre de nombreuses places en école maternelle. Si nous raisonnons dans la globalité, le gain n’est pas aussi important qu’il y paraît et il sera important, pour l’objectivité de l’information, d’en tenir compte dans la communication municipale.

 

Deuxième point, la DSP. : en accord avec mon groupe, je me suis exprimée sur cette délibération en Comité Technique, en donnant un avis défavorable.

 

Aussi, nous voterons, non pas contre l’augmentation des places d’accueil de jeunes enfants mais contre l’autorisation de lancement d’une DSP pour « la gestion du pôle Petite Enfance ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article