N'OUBLIEZ PAS LEOL !

Publié le par Craponne à Venir

 Pourquoi il faut dire OUI à LEOL( Ligne Express de l’Ouest Lyonnais 73 et 74 express)

 

-      Des bus supplémentaires 74 et 73 express en complément des lignes existantes aux heures de pointe matin et soir dès maintenant.

-      Un gain de temps de 15’ matin et soir sur les parcours Vaugneray - Gorges de Loup et Brindas – Gorges de Loup

-      Une emprise foncière permettant la réalisation future d’un tram-train (envisageable à partir de 60 000 usagers / jour ; Aujourd’hui  10 000 usagers circulent sur les lignes 73 et 74)

-      Un tracé d’un moindre coût pour les contribuables

-      Des bus de dernière génération peu polluants et peu bruyants

-     C’est un projet ‘vert’ qui améliore l’environnement avec préservation de la faune et de la flore : création d’un site paysager de qualité et sécurisé et dépollué, accessible aux piétons et aux vélos.

-      Les autres tracés envisageables par la voie Romaine, ou par l’Avenue Edouard Millau ont été étudiés. Ils ne sont pas faisables, ni techniquement (largeur insuffisante) ni économiquement (coût multipliés par 5 !)

 

 

Si certaines associations, principalement de Francheville, se mobilisent contre la mise en place d’un site propre et performant pour relier notre commune à Gorges de Loup, Craponne à Venir, se mobilise pour la réalisation de ce projet.

 

Elle rappelle que l’enquête publique est ouverte à la Mairie de Craponne et de Francheville du 9 mai au 10 juin.

Généralement, ce sont les opposants un projet qui se mobilisent pour promouvoir leur arguments sur l’enquête publique.

Craponne à venir appelle les citoyens favorables au projet à venir en Mairie écrire leur accord sur cette enquête publique.

Craponne à venir propose aussi d’être le relais des opinions favorables :

 Manifestez votre accord à LEOL en laissant un message avec votre signature dans notre boîte aux lettre place de la Mairie, ou en l’écrivant sur notre blog (http://craponne.francoise.pelorce.over-blog.com/) en tant que commentaire à notre article ‘OUI à LEOL’ . Nous transmettrons ces messages au commissaire enquêteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article