SALLE FESTIVE, SALLE MULTISPORT, QUELLE PRIORITE ?

Publié le par Craponne à Venir

Intervention de Françoise Pelorce lors du conseil municipal du 10-09-2010

 

Monsieur le Maire, nous sommes très étonnés d’apprendre seulement au moment du vote, votre projet de lancement de la construction d’une salle festive.  Pourquoi faire une nouvelle salle festive ? Quels sont les projets pour cette nouvelle salle ? Quels sont les études qui vous ont conduit à faire ce choix ?

 

Si une salle festive de qualité parait nécessaire à Craponne, ce n’est pas, à notre sens, la priorité. En effet, s’il n’existe pas de salle festive digne de ce nom, il n’existe pas non plus de salle de sport digne de ce nom…et là, je pense, que nous sommes d’accord sur ce point.

 

Quels sont les critères qui ont motivé votre choix ? Quelle concertation et avec qui? Il n’y a pas eu d’études portant sur les réels besoins des utilisateurs au moins à notre connaissance et certaines associations directement concernées par le projet ont appris le lancement de ce projet par la « rumeur ». Alors qui a été consulté ?

 

Quid des promesses de campagne de l’équipe majoritaire ? Que devient la salle omnisport promise aux associations sportives. Le PLC vous avait même remis, comme à nous un projet (projet semblable, sur certains points à votre projet de salle festive). Nous pouvons donc en conclure que c’était un bon projet. Pour mémoire, vous aviez aussi affirmé que cet équipement serait inauguré pour le centenaire de cette Association et certains vous ont cru… !

 

Monsieur le Maire, si vous aviez promis un tel équipement, vous deviez avoir fondé vos projets sur des études, sur le recueil de besoins. Pour notre part, nous avons des données nombreuses et ciblées sur les attentes en terme d’équipements sportifs et sur les lacunes de l’existant touchant à la fois le quantitatif et le qualitatif. En ce qui concerne les équipements dits festifs, nous avons plutôt des échos de type qualitatifs. Nous demandons à prendre connaissance des études sur lesquelles vous avez fondé votre décision avant le lancement de ce projet.

 

Maintenant, considérons le taux d’occupation potentiel d’une salle omnisport et d’une salle festive. Il est clair que la salle sportive serait utilisée tous les jours par les associations (dont le WE pour les compétitions) avec une possibilité d’ouverture aux écoles (à étudier) comme l’est d’ailleurs la piscine. Aujourd’hui, la salle G. Rebuffat est ouverte à certaines activités sportives, sans être conçue pour et accueille quelques manifestations en WE. Il en sera, dans le meilleur des cas, de même pour la salle dite festive qui n’augmente pas la capacité d’accueil des manifestations de notre commune (pas de compétition de tennis de table en même temps qu’un salon, pas deux expositions en même temps…).

 

En fait, le projet que vous souhaitez lancer prévoit le remplacement de la salle G. Rebuffat par une autre salle, certes plus grande, plus belle…mais sans augmenter les capacités d’accueil de la commune en termes de manifestations !!!

 

D’autre part, le choix de l’implantation de cette nouvelle salle festive, juxtaposée à la salle de gymnastique, n’est pas justifié. Pourquoi ne pas conserver cet espace pour la construction d’une « vraie » salle de sport, comme prévu dans le projet PLC, permettant ainsi de créer un pôle sportif cohérent regroupant le gymnase, le stade Berthaud, la salle des arts martiaux et le nouvel équipement ? Pourquoi ne pas construire la salle festive sur le terrain Desgranges, maintenant propriété de la commune ?

 

Il est clair que les associations sportives manquent et vont continuer à manquer de locaux si leurs besoins ne sont pas pris en compte.

 

Nous sommes conscients que le budget de la commune n’est pas extensible et qu’il est nécessaire d’instaurer des priorités. Mais, pour nous, aucune concertation structurée n’a été menée, les besoins ne sont pas clairement exprimés, la démolition et la reconstruction d’une salle festive apportent, hormis du confort, peu de possibilités nouvelles.

 

Tant que les résultats de la concertation de l’ensemble des associations et des habitants, tous concernés, ne sont pas clairement affichés, que la priorité de ce choix n’est pas définie et que la stratégie globale n’est pas arrêtée, nous ne serons pas favorables au lancement du projet que vous nous présentez.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article