Désintox

Publié par Craponne à Venir

 

Cette page est dédiée à la publication de notre point de vue concernant les écrits des concurrents de ‘Craponne à venir’ pour la campagne des élections municipales prochaines.

 

Désintox

Sécurité : Le Progrès a fait paraître ce 14 mars les avis des candidats

Nos deux concurrents ont oublié que, pendant six ans, ils ont été aux commandes de la commune.

Si la délinquance s’est développée sur Craponne c’est que le Maire sortant et son Adjointe sortante n’ont pas su donner aux autorités les moyens de juguler la montée des actes délictueux.

Pourquoi, à la veille des élections, détectent-ils subitement qu’un policier municipal doit être embauché ? C’est bien la première fois que l’un des d’eux évoque cette possibilité…Pour nous, il est nécessaire d’analyser les besoins et les moyens existants, étudier les possibilités de réorganisation du service de Police Municipale avant de parler d’embauche.

Pourquoi promettent-ils de créer un commissariat en centre ville, alors que la police municipale est installée depuis une vingtaine d’années dans des locaux peu visibles, sans signalétique spécifique et peu repérables par les Craponnois ?

Pourquoi, pendant six ans, ne pas avoir protégé les entrées et sorties des établissements scolaires, alors que nos élus ont alerté régulièrement la majorité municipale sur les risques d’accidents ?

Pourquoi, promettre de mettre en place une commission élargie Sécurité alors que le maire sortant et son adjointe sortante ont montré leur incapacité à faire vivre les commissions municipales durant ce mandat ?

Et la prévention ? Nos élus ont préconisé, depuis longtemps, de recruter un éducateur de prévention pour aller à la rencontre des jeunes, sans écho de la part de la majorité municipale. Nos deux concurrents ont même supprimé, en total accord, le Centre Social et Culturel défendu par nos élus, qui avait, entre autre, une mission de prévention.

La sécurité n’est pas un problème à traiter de manière isolée. Il doit être pris en compte dans les choix urbanistique et les aménagements urbains, dans la politique sociale et concerne toutes les générations à des degrés divers…

Désintox

Le bilan des sortants !

Nous avons été interpellés à plusieurs reprises par les habitants de Craponne, au sujet du tract diffusé dans les boites aux lettres.

Ce tract, intitulé ‘NON au 5ème mandat du Maire sortant’, à la signature quasiment invisible est le fait de l’équipe de l’ex Adjointe sortante, conduisant la liste ‘Un nouvel élan pour Craponne’.

Nous dénonçons le quasi-anonymat, la manipulation des données chiffrées, la mauvaise foi de l’auteur qui pendant la totalité du mandat, et jusqu’au 1er mars 2014 a voté sans défaillir l’ensemble des décisions qu’elle conteste opportunément aujourd’hui ….

Irréaliste et utopique ?

Dans les pages de ‘Devant chez Vous’ de janvier notre Maire sortant met en garde les électeurs face aux ‘promesses irréalistes et utopiques de l’opposition de gauche notamment’ !

Mise en garde très surprenante, puisque d’une part, ‘Craponne à venir’ n’a jusqu'à ce jour formulé aucune promesse, et que d’autre part, le Maire sortant n’a cessé de dire que l’opposition ne fait aucune proposition …

Cette attaque ciblée contre ‘Craponne à Venir’ est en fait une bonne nouvelle !

Elle montre que notre liste constitue la seule alternative sérieuse à la politique du Maire sortant. Elle prouve que la seule possibilité de changer, c’est de voter ‘Craponne à Venir’ !

Le Tramway

Le Tramway à Craponne …. Engager une étude ? Démagogie ou inconscience économique ?

Le choix d’un système de transport doit être en rapport avec le nombre de personnes à transporter et rester cohérent d’un point de vue économique. Voici quelques ordres de grandeurs faciles à mémoriser :

  • une ligne de bus : 3000 voyageurs/jour
  • une ligne de tram : 30 000 voyageurs/jour
  • une ligne de métro : 300 000 voyageurs/jour

Pour mémoire LEOL transporte 2000 voyageurs /jours

Même si le choix judicieux du tracé de ce site propre permettra des évolutions futures vers des moyens plus performants, ce ne sera pas une priorité du prochain mandat que d’étudier la mise en œuvre d’un Tramway !

Nous avons travaillé à la mise en œuvre de LEOL (Voir ici en 2010, ici en 2011, ici en 2012 et là en 2013). Demain nous veillerons au renforcement des fréquences pour répondre aux besoins.

Le Centre Social et Culturel :

Mme Vallon, bien qu’ayant été Présidente du Centre Social et Culturel de Craponne, a été, avec le Maire sortant, la principale responsable du démantèlement du Centre Social et Culturel. Elle en a été le témoin à charge au conseil municipal en l’accusant injustement de mauvaise gestion, à l’inverse de la Caisse d’Allocation familiale qui avait reconduit son agrément… Aujourd’hui Mme Vallon, ex-adjointe aux affaires sociales affirme vouloir soutenir la création d’une association de  ‘type’  Centre social ! Alors, il ne fallait pas casser celui qui avait mis 25 ans à se construire !!!

Craponne à venir s’est mobilisé avec d’autres associations et de nombreux craponnois pour maintenir le Centre Social et Culturel (voir ici )

La caisse d’allocation familiale ne financera plus une nouvelle structure à Craponne.

 

Les impôts locaux :

Ne pas augmenter la pression fiscale des Craponnois, c’est indispensable. On peut même imaginer de la diminuer !

Cependant, le Maire et ses adjoints ont  refusé systématiquement pendant 6 ans toutes les possibilités de diminution des impôts locaux ...Alors, comment  être crédible maintenant ?

On peut légalement les diminuer, comme l’ont proposé les élus de Craponne à Venir  à plusieurs reprises, ( voir ici  la proposition de Craponne à Venir’ de baisser de 10%  l’impôt des personnes en situation de handicap) mais sans jamais avoir été soutenus par un seul des membres de la majorité.

Réactivation du projet de deuxième résidence de personnes âgées :

Les élus de la majorité ont voté à l’unanimité le projet de Mme Vallon qui consistait à vendre  le terrain dit ‘Desgrange’ appartenant à la commune (voir ici) à un promoteur immobilier, en échange de quelques logements éventuellement ‘réservés’ à des personnes âgées .

Nous avons combattu ce projet de privatisation (voir là).

C’est réellement une urgence que de répondre aux besoins spécifiques du logement des personnes âgées : nous préfèrerons d’autres solutions, comme le maintien à domicile assisté

Les ‘travaux de réhabilitation et de mise aux normes nécessaires de nos groupes scolaires’ :

On  sait depuis 10ans qu’ en 2015, les bâtiments publics devront respecter les normes d’accessibilité … et depuis le début du mandat, les élus de ‘Craponne à Venir’ demandent l’accélération du programme de mise aux normes, car 2015 est presque là, et le gros des travaux reste à financer et à faire, en particulier pour l’école Philippe Soupault ! Mais ce n’était évidemment pas la priorité des élus de la majorité sortante, qui n’ont alloué à ce poste que des miettes de budget !

Nous assumerons les conséquences de l’imprévoyance de nos prédécesseurs et nous ferons le nécessaire pour être conforme à la loi. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :